Fermeture
Les trois premiers week-end de décembre le domaine de Champs est fermé sauf pour les personnes détenant un billet du Grand Réveillon

Fantasmagories de Jardins

2 juin 2018  > 15 octobre 2018 Exposition

Découvrez des oeuvres originales autour et avec la nature au château de Champs-sur-Marne !

    

Françoise Jolivet est une artiste dont les oeuvres singulières ne laissent pas indifférent. Depuis vingt ans, elle explore la dualité nature-culture de façon étonnement riche et variée à travers des médias divers : potirons scarifiés, dessins à l'encre de chine et à la plume sur des supports inattendus, projection vidéo monumentale (Gothique frémissant, 2014).

Du samedi 2 juin au lundi 15 octobre 2018, le château de Champs-sur-Marne vous propose de découvrir son travail dans l'Orangerie du domaine.

Les oeuvres

Les potirons scarifiés

Une soixantaine de sujets incisés de graphismes et d’écritures au cours de leur pousse, puis déshydratés, « tannés », consolidés, gainés de pâte à papier, voire momifiés sous des bandelettes ou ornés à la feuille d’or, ce qui confère à de vulgaires courges le statut de véritable pièce d’orfèvrerie, dignes d’un cabinet de curiosités.

Les manuscrits de la grand-mère morte

Lambeaux de peaux de potirons scarifiés, marouflés sur des papiers encollés, commentés par des écritures indéchiffrables.

Les Fantasmagories de jardins

Grands dessins sur plusieurs épaisseurs de papier représentent des jardins strictement géométriques. On songe au thème chrétien du jardin clos, aux miniatures persanes, aux multiples représentations du Paradis … Une étrange statuaire habite ces jardins : les « totems », hautes figures noires dont le corps en fuseau évoque un menhir surmonté d’une tête d’oiseau.

Chênes, saules et autres têtards

Dessins d’arbres étêtés à l’encre de Chine et à la plume réalisés sur des draps anciens, quelquefois monogrammés, montrés suspendus à des cordes à linge.

 

Des films du réalisateur Roy Lekus seront projetés en continu dans la Maison du jardinier du domaine : L’Alchimiste du potiron, et Gothique frémissant, captation de l’œuvre vidéo monumentale qu’il a coréalisée avec Françoise Jolivet à l’Abbatiale Saint-Ouen de Rouen puis à la Cathédrale Saint-Maurice d’Angers, 2016.

 

Un livret de visite est à disposition du public gratuitement tout au long de l’exposition.

L'artiste sera présente quelques jours en août et en septembre pour travailler les potirons de l'année dans le potager du domaine. Dates communiquées prochainement.

L'artiste

Née au Mans, Beaux-Arts Le Mans puis Paris, depuis les années 2000, vit et travaille en Normandie depuis 2000.

Au début des années 70, elle fonde, avec l’architecte Pierre Lefèvre dans Cergy-Pontoise, ville nouvelle naissante, Les Ateliers communautaires du cadre de vie par les habitants, dont elle est responsable jusqu’à fin 1978.

Parallèlement, elle commence à créer des «Babylone de poche» (Jean-Jacques Lévêque), microcosmes associant éléments naturels, architecturaux et figures humaines qu’elle expose pour la première fois à la Galerie Daniel Gervis à Paris en 1983. Dans ce cadre, elle est présente à la FIAC jusqu’en 1989. En 85, lauréate d’un concours du Ministère de la Culture, elle passe à une échelle monumentale pour le Mémorial de l’avenir (Autoroute A6, Beaune), puis pour Les Totems, 1% artistique du groupe scolaire Les Girandoles, Bailly-Romainvilliers, Marne-la-Vallée, toujours visible à 23 kilomètres du Château de Champs-sur-Marne. En 1992, lauréate avec l’architecte Bernard Huet, Grand prix national d’urbanisme et d’art urbain, d’un concours pour la restructuration de la ville des Mureaux, elle crée Le Fil d’Ariane, promenade jalonnée de sculptures reliant les quartiers HLM au centre-ville ancien.

Ses œuvres figurent dans les collections des Musées du Mans, du Département de Seine-Maritime du Nouveau Musée de Cambrai et chez de nombreux collectionneurs privés en France, en Allemagne et aux États-Unis.

Informations pratiques

Exposition du 2 juin au 15 octobre dans l'Orangerie du domaine national de Champs-sur-Marne.

Accessible avec le billet d'entrée du château.